News

Hypersensibilité et douleur dentaire

Adent-clinique-dentaire-schéma-anatomique-dent-dentiste

L’hypersensibilité dentaire c’est quoi?

L’hypersensibilité dentaire est un mal fréquent et répandu dans la population. Les symptômes de l’hypersensibilité dentaire sont des douleurs de dents aigües et passagères au contact d’éléments externes.

Beaucoup de personnes souffrent d’hypersensibilité dentaire. La douleur aigüe survient lorsque vous mettez en contact votre dent avec des aliments durs, chauds, froids, sucrés, ou encore lorsque vous appliquez votre brosse à dents sur la dent. La sensibilité est souvent transitoire, de courte durée et provoque parfois un « sursaut ». Dans certains cas, on ne voit aucune lésion à l’œil nue.

Pourquoi j’ai mal aux dents ?

Chaque dent possède en son centre la pulpe dentaire, le cœur vivant de la dent, composé de vaisseaux et de nerfs qui maintiennent la dent en vie. Une communication se créer entre le nerf et la pulpe. La dent a donc la capacité de recevoir et de donner des messages.

Les origines de l’hypersensibilité dentaire :

Les sensibilités dentaires trouvent leurs origines dans plusieurs causes : un brossage mal adapté et agressif, une brosse à dents trop dure, la consommation fréquente d’aliments acides, le grincement des dents ou encore une dent cassée. Tout ce qui use et abîme votre émail dentaire peut être source de sensibilité dentaire.

Votre émail est donc lésé et laisse apparaitre une matière un peu plus jaune qui se nomme la dentine. La dentine est la couche qui se situe en-dessous de l’émail. Elle est composée de minuscules canaux appelés tubulis dentinaires, reliant le cœur de la dent à la couche externe. Dépourvu de leur protection d’émail, ces canaux sont de vrais transmetteurs d’informations et sont très sensibles. Agressés par votre brossage ou par des aliments, les canaux envoient des signaux d’alerte qui provoquent la douleur.

Que faire en cas de dents sensibles ?

En présence de sensibilité dentaire, il faut renforcer la dentine et boucher les canaux (tubulis dentinaires) pour éviter la transmission de l’information au cœur de la dent. Il existe une pléthore de produits sur le marché et dans les grandes surfaces pour lutter contre les sensibilités dentaires, mais cela ne suffit pas toujours. Adoptez également les bons réflexes d’hygiène dentaire : la saleté sensibilise aussi vos dents !

  • Dentifrices fluorés contre les sensibilités dentaires. Petites astuces : ne rincez pas votre bouche avec de l’eau après le brossage car vous supprimez toutes les substances contenues dans le dentifrice et elles ne pourront pas agir comme il le faut. Après le brossage de vos dents, crachez sans rincer.
  • Préférez un dentifrice avec un faible RDA: vous trouvez ce terme au dos de votre tube.
    RDA signifie Relative Dentine Abrasivity, soit le degré d’abrasion de vos dents par le dentifrice. Il vous indique la puissance d’usure du dentifrice. Ne dépassez pas la valeur de 30 en cas de sensibilité dentaire.
  • L’utilisation des bains de bouche contre les sensibilités peut également vous soulager. Ne rincez pas votre bouche à l’eau après le bain de bouche dentaire.
  • Utilisez une brosse à dents souple, avec des poils doux et adaptez les mouvements. Demandez conseil à votre hygiéniste dentaire en cas de doute sur la technique de brossage à adopter.
  • Limitez la consommation d’aliments acides et lorsque vous pouvez, favorisez l’utilisation d’une paille. Le liquide sera ingéré sans toucher vos dents et ne créera pas d’usure et de sensibilité dentaire supplémentaires.

En cas de persistance de l’hypersensibilité dentaire, contactez votre dentiste ou votre hygiéniste dentaire. Des solutions professionnelles peuvent vous être proposées, notamment l’application d’une laque ou d’un vernis qui protège et recouvre la zone sensible. La durée de vie de ces laques et vernis peut être limitée selon vos habitudes, ce qui implique une réévaluation régulière par le professionnel.